Comment Donald Trump m’a ruiné en Bourse sur les options

Featured Video Play Icon

J’avais décidé de couper avec la Bourse pour partir sereinement en vacances en Allemagne, à Strasbourg et Lyon durant la dernière quinzaine du mois d’août. Au moment de faire mon reporting du mois d’août, j’ai ri jaune. En effet, j’ai pris une belle branlée sur ma vente de put Franco-Nevada.

En cherchant les bonnes raisons, Donald Trump y est pour quelque chose en mettant le feu au poudre sur la Turquie. Pire encore, Erdogan n’a pas arrangé les choses. La lire turque a perdu sensiblement de sa valeur par rapport au dollar. De manière mécanique, cela a engendré une contagion chez les pays émergents les plus fragiles.

Ce satané marché estime à court terme que les pays émergents les plus fragiles liquident leurs réserves d’or pour sauver leur devise. Personnellement, cela me semble excessif. Si tel est le cas, la Chine et la Russie les ramasseraient à bon compte.

Entre parenthèses, la hausse des derniers mois du dollar ne fait pas les affaires de l’or. Pourtant, les argument positifs restent valables : taux d’intérêt réels faibles ou négatifs, dettes publiques élevées des États, banques centrales acheteuses nettes depuis début 2010, emballement inflationniste dans les pays développés avec une possibilité de stagflation.

Sur ce dernier point, la Chine a peut-être intérêt d’exporter de l’inflation chez les pays développés.

Sovanna Sek on FacebookSovanna Sek on GoogleSovanna Sek on LinkedinSovanna Sek on TwitterSovanna Sek on Youtube
Sovanna Sek
Sovanna SEK est un investisseur de long terme passionné par la Bourse avec pour modèle, Warren Buffett. Il vous donne des conseils pratiques pour construire et gérer un portefeuille boursier rentable sur le long terme.

Il est également un défenseur de la stratégie buy and hold et de l'or.