C’est quoi le Halving Bitcoin en cryptomonnaie ? Pourquoi est-ce si crucial à comprendre ?

Comment fonctionne le halving Bitcoin

 

Si investir dans les cryptomonnaies, et plus particulièrement dans le Bitcoin, est de plus en plus accessible pour les particuliers, sachez que vos transactions sont validées par la blockchain, une architecture technologique qui les enregistre et facilite leur traçabilité. C’est après l’enregistrement qu’interviennent les mineurs qui sont en compétition. Celui qui parvient à valider en premier le bloc de transactions, reçoit en échange des bitcoins. Voilà pourquoi les mineurs possèdent un rôle prépondérant dans le réseau Bitcoin et son autonomie.

Les mineurs et les investisseurs en cryptomonnaies surveillent attentivement un événement majeur, le halving. Cette procédure fixée par son fondateur Satoshi Nakamoto, a pour but d’atteindre et ne pas dépasser le plafond de 21 millions d’unités en circulation. Ayant lieu tous les quatre ans en moyenne, le halving répond à l’exigence d’une offre limitée et impacte indirectement la demande – et contribue à influer sur les mouvements des prix.

 

C’est quoi le halving ?

Le halving (réduire de moitié) consiste à diviser le minage du bitcoin. Le 3 janvier 2009, un mineur percevait une récompense de 50 bitcoins créés tous les 10 minutes. Le premier halving qui a lieu le 28 novembre 2012, l’a fait passer à 25 bitcoins créés tous les 10 minutes. Le second au 9 juillet 2016 à 12,5 bitcoins créés tous les 10 minutes. Le dernier en date qui s’est produit le 11 mai 2020, diminue la création à 6,25 bitcoins tous les 10 minutes.

Au fur et à mesure que les prochains halving passent tous les quatre ans en moyenne, le gâteau va se réduire pour les mineurs :

  • 2024 : 3,125,
  • 2028 : 1,5625,
  • 2032 : 0,78125,
  • 2036 : 0,390625,
  • 2040 : 0,1953125,
  • et ainsi de suite.

Une diminution de la récompense compensée par le prix du Bitcoin

Les mineurs verront leur récompense en bitcoins diminuer graduellement. Au stade actuel, il est passé de 50 à 6,25 bitcoins depuis mai 2020. Nous aurions tendance à penser que c’est une manne financière qui s’envole. Mais entre les lignes, les mineurs perçoivent des frais pour chaque transaction validée en plus des 6,25 bitcoins.

Malgré sa forte volatilité depuis son existence, le prix du Bitcoin a augmenté dans le temps si bien que cette croissance permet de compenser la baisse de la récompense – et finalement, les mineurs s’en sortent financièrement.

 

Sur ce lien, vous retrouvez le guide « Comment acheter bitcoin avec du stablecoins ? » qui vous aidera à faire vos premiers pas sur le roi des cryptos.

 

Quel est l’intérêt du halving ?

À l’inverse des monnaies traditionnelles, le Bitcoin a pour vocation de respecter un nombre d’unités en circulation fixé à 21 millions. Cette particularité nous amène à faire un parallèle à l’or. Une fois que tous les bitcoins sont minés, l’offre sera définitivement limitée. Cela s’explique par une politique établie dès les premières transactions – et nous ne pourrons pas l’enfreindre. Cette contrainte n’empêche pas son déploiement et son usage. Il sera encore possible de réaliser des transactions, car les bitcoins existeront au millionième ou milliardième près. D’où le rôle crucial du halving pour prolonger la durabilité de la première monnaie numérique (https://www.france24.com/) – et donc la rendre difficile à obtenir à mesure que le temps passe.

Selon les dernières estimations de Blockchain.com, le Bitcoin se rapproche des 19 millions d’unités en circulation, soit 90 % de son offre. Les 10 % restant à créer en fonction des prochains halving émergeront plus lentement. La création de nouveaux bitcoins va être corsée pour les mineurs. Les 21 millions d’unités devraient être atteintes d’ici 2140.

 

Une influence du halving sur le prix du Bitcoin ?

Un graphique vaut mieux qu’un long discours. Même si les effets du halving ne se font pas forcément ressentir immédiatement sur le prix du Bitcoin, force est de constater qu’ils se matérialisent positivement dans la durée avec de nouveaux plus hauts historiques. Cela n’a rien de surprenant entre une offre de plus en plus limitée et une demande croissante dans le monde entier. D’ailleurs, le conflit russo-ukrainien semble ouvert la voie à la dédollarisation du système monétaire qui pollue de nombreux pays. Ce qui pourrait profiter à terme au Bitcoin.

 

Influence halving sur cours Bitcoin

Le premier halving qui date du 28 novembre 2012 a causé une explosion exponentielle du prix du Bitcoin de 12 à 1242 dollars. Le second halving du 9 juillet 2016 a permis de se rapprocher des 20 000 dollars en décembre 2017 avant une longue traversée du désert en 2018. Enfin, le dernier halving qui s’est produit le 11 mai 2020, a dévoilé de nouveau le tapis rouge en hissant le Bitcoin à un nouveau record proche des 69 000 dollars en novembre 2021.

 

Comment se passe concrètement le halving ?

Dès la création du Bitcoin par le fondateur Satoshi Nakomoto, chaque halving intervient tous les 210 000 blocs. Chaque bloc est créé tous les 10 minutes et contient un enregistrement des transactions effectuées. La durée moyenne entre deux halving est de quatre ans comme une olympiade. Nous sommes au moment où l’on parle, à plus de 727 000 blocs. Le prochain halving serait prévu en 2024 après la validation de 840 000 blocs.

Même si le halving a peu d’influence sur la création elle-même de bitcoins, les mineurs se retrouveront impactés. Dès la création du 840 001ème bloc, leur récompense diminuera de moitié en passant de 6,25 à 3,125 bitcoins.

 

Avantages et inconvénients du halving

Même si le halving entraîne une baisse progressive de leur rémunération, les mineurs ne se retrouveront pas à sec. Ils recevront encore des frais associés aux transactions – et avec un prix du Bitcoin qui jouit d’une demande croissante, il y a matière qu’ils s’y retrouvent au niveau financier. Par ailleurs, l’écosystème du Bitcoin résulte de l’intérêt des mineurs. Dans un futur lointain, leur rôle pourrait les amener à contribuer à son bon fonctionnement en touchant éventuellement des frais de maintenance.

À regard de plus près, le halving semble plus avantageux pour les investisseurs. D’une part, il vise à diminuer la création monétaire de bitcoins. Ce qui a pour conséquence de baisser le taux d’inflation, qui s’élève autour de 2 % après le troisième halving. D’autre part, le halving restreint mécaniquement l’offre du Bitcoin au fil du temps afin de créer une rareté immatérielle. Son côté décentralisé et son absence de contrepartie à une entité tiers qui sont appréciés par les investisseurs désireux de ne pas subir les effets pervers de la planche à billets des banques centrales sur la valeur de la monnaie papier, font que ce sera un actif très convoité.

En ce sens, l’absence d’excès de création monétaire en plus d’une valeur en croissance, nous amène à la conclusion que le Bitcoin est une monnaie déflationniste. Sa protection contre l’inflation reste à démonter bien qu’il y a eu des preuves à petite échelle, dans des pays mineurs où la démocratie laisse à désirer.