Inflation : 4 idées d’investissement pour protéger votre portefeuille

Featured Video Play Icon

La majorité des spécialistes économiques et des marchés financiers ne croient plus à un retour de l’inflation. Le vieillissement de la population, l’innovation technologique, la restructuration des dettes et l’orgie réglementaire dans l’industrie bancaire et de l’assurance sont des forces déflationnistes difficiles à bouleverser. La déflation favorise l’investissement sur les actions de croissance comme les GAFA au détriment des actions value.

Cependant, il suffit d’un grain de sable pour faire sortir l’inflation de sa boîte. Elle ne viendra pas de la hausse des prix des biens et services. En réalité, l’inflation est un phénomène psychologique qui va rugir là personne ne l’attend pas. Sans vous ménager le suspense car le partage de l’information prime, la clé ultime viendra de la perte de confiance dans la valeur du dollar. Ce que je vous explique dans mon premier épisode de mon podcast La Bourse avec extrémité.

Alors quelles sont les meilleures idées d’investissement pour protéger votre portefeuille contre l’inflation ?

 

Idée d’investissement #1 : L’or et l’argent métal en pole position

Pour des raisons historiques, investir dans l’or et l’argent métal me semble la meilleure idée d’investissement contre l’inflation. Mention spéciale pour la relique barbare qui n’a pas même pas besoin d’en avoir pour voir son cours monter. Quant à l’argent métal alias l’or du pauvre, il symbolise le balancier entre un métal économique et un métal monétaire et aura tendance à être en décalage par rapport à l’évolution de cours de l’or.

Les deux métaux précieux sont sur un cycle haussier de long terme. Pour l’or, il a commencé à partir de fin 2015 tandis que ça vient de commencer fin mars 2020 pour l’argent. Je tiens à préciser que leur hausse récente ne s’est pas inscrite pas dans une phase euphorique. Pourquoi ? Parce que le grand public n’ont les yeux que sur les GAFA et les actions qui surfent sur l’effet Covid-19. C’est aussi simple à comprendre.

Comment acheter de l’or et l’argent métal ? À cause de MIFID, vous ne pouvez pas investir directement sur les ETFs américains tels que le GLD, IAU, SLV, GDX, GDXJ. La meilleure alternative reste les actions aurifères et argentifères dont la majorité d’entre elles sont cotées en Amérique du Nord (États-Unis, Canada). Vous bénéficierez de l’effet de levier sur les prix des métaux précieux, mais le stock-picking sera de mise.

Si l’inflation se manifeste pour de bon, je mettrai une pièce sur l’argent métal qui se comporte mieux que l’or. À titre personnel, j’ai envie de prendre un CALL long terme sur la minière argentifère Hecla Mining (NYSE : HL) via les options pour bénéficier pleinement de l’effet de levier.

 

Idée d’investissement #2 : Les REITs

Sur le coup de l’émotion, vous allez me qualifier d’investisseur fou avec ce qui se passe chez Unibail-Rodamco-Westfield et Klépierre. Mais entre les lignes, l’univers des REITs est très vaste au niveau géographique et des types de propriétés.

Vous méritez des baffes en vous limitant aux centres commerciaux, bureaux et aux hôtels lorsque vous faites référence à l’immobilier coté. Par exemple, vous pouvez investir via les REITs dans la technologie (data centers, tours 5G), la santé (établissements de soins infirmiers, maisons pour seniors, laboratoires, cabinets médicaux, services d’assistance de personnes, hôpitaux, cliniques), le cannabis, l’agriculture, la forêt, les entrepôts pour profiter de l’essor du commerce en ligne ou encore les infrastructures.

Si vous cliquez sur le lien ci-dessus, vous remarquerez qu‘investir dans les REITs vous rapporte plus que le S&P 500 sur une période de plus de 15 ans en plus d’un rendement supérieur à la moyenne de l’inflation. Il y a donc matière à faire du Buy & Hold.

 

Idée d’investissement #3 : Les actions value

Sur la dernière marche du podium, les actions value seront sans aucun doute les grandes gagnantes de la renaissance de l’inflation. Je sais que beaucoup d’entre vous semble surpris. En quoi c’est une des meilleures idées d’investissement ?

Je vous prie de prendre du recul au lieu de surréagir naïvement dans un monde où la vision de court terme prime.

Tout d’abord, les actions value offrent généralement un rendement supérieur à l’inflation. Deuxièmement, la valeur nette de leur cash flow diminuera moins dans le temps. Troisièmement, les actions de croissance souffriront de la hausse du coût du capital (même si la FED instaure une contrôle de la courbe des taux) et le peu de cash flow qu’elles disposent se dépréciera rapidement au fil du temps. Évidemment, les actions de croissance n’ont pas la réputation de verser un dividende.

Si la croissance future est inférieure à l’inflation en moyenne, autant vous dire que les actions value remportent le match au haut la main face aux actions de croissance.

 

Performance des actifs dans les années 1970

Comme vous le voyez sur cette image assez floue (désolé de ma part) en dehors des matières premières et l’immobilier coté, le secteur financier via les banques tire son épingle du jeu. Pourquoi ? Parce qu’il sera le premier à profiter de la vélocité monétaire du dollar.

Et s’il y a des secteurs à éviter, ce sont les télécoms et les utilities en plus de la technologie. Je conçois que cela vous étonne, car les télécoms et les utilities sont réputés par leur caractère défensif face aux aléas du cycle économique. Mais entre les lignes, ils sont considérés comme des actifs à revenus fixes à l’image des obligations. Cela s’explique par la réglementation des prix fixée par les décideurs politiques. Vous savez que ces derniers privilégieront idéologiquement l’intérêt du consommateur.

 

Idée d’investissement #4 : Les actions émergentes plutôt que les actions européennes pour la baisse du dollar

Dernier idée d’investissement pour protéger votre portefeuille contre l’inflation, mettre une pièce sur les actions émergentes est tout à fait réaliste, car les pays émergents piégés par leur dépendance au dollar américain, seront les premières bénéficiaires de sa baisse. De plus, leur potentiel de croissance est supérieur à celui des pays développés. S’exposer à travers des ETFs semble à ce jour la meilleure solution.

Concernant les actions européennes, je suis très partagé. On nous vante qu’elles sont exposées à l’international sauf que la majorité réalise une grande partir de leur chiffre d’affaires sur le Vieux Continent. Si j’étais à votre place, je miserais sur les entreprises européennes qui sont bien exposées dans les pays émergents, en particulier en Asie et Amérique Latine.

 

Avez-vous d’autres pistes d’investissements sur la thématique de l’inflation ?

Je suis certain qu’il existe d’autres idées d’investissement sur la thématique de l’inflation. Un moment donné, il fallait faire des choix qui correspondaient à mon instinct d’investisseur pragmatique.

Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à me les faire part dans les commentaires.