Le guide essentiel pour investir dans l’argent métal : Transition énergétique et retour de l’inflation

Comment investir argent metal

Quand vous investissez en Bourse, la patience est la clé de la réussite. S’il y a un actif qui en demande plus, c’est l’argent métal.

Le métal gris est mal compris par les investisseurs. Le fait qu’il est classé au même titre que l’or peut expliquer leur désintérêt. Effectivement, l’argent métal a cette habitude de suivre l’évolution du cours de la relique barbare avec excès alors qu’il jouit d’une utilité industrielle.

L’argent métal, c’est aussi l’actif la moins chère de la planète. Il se négocie au même prix qu’il y a plus de quarante ans.

Pourtant, la quantité importante de la monnaie en dollars a explosé exponentiellement au cours des quatre dernières décennies. Si l’argent métal était valorisé par rapport à la croissance de la monnaie, l’once vaudrait 200 $ à ce jour.

Un scénario qui fait rêver à tel point que cela pourrait constituer l’opportunité du XXIème siècle.

L’argent métal serait une des clés de voûte du melt up en cours. Ça tombe bien ! Il a bien chuté depuis son plus-haut d’août 2020. Apparemment, personne ne s’y intéresse malgré sa tendance haussière séculaire. C’est à ce moment-là que vous devez être proactif au lieu d’attendre le rugissement de la foule.

 

3 raisons d’investir dans l’argent métal

L’argent métal a plusieurs atouts dans son sac. Par son utilité industrielle, le métal gris est devenu l’une des matières premières les plus recherchées dans le monde. Il pourrait également constituer une variable géopolitique dans les relations entre les grandes puissances mondiales.

Ce qui pourrait vous freiner dans votre appétit en faveur de l’argent métal, ce sont les tentatives de manipulation de son cours à la baisse. Il faudra vous habituer.

 

Evolution Demande Offre argent metal

Lorsque vous analysez l’offre et la demande mondiale d’argent, ne vous fiez pas aux chiffres en gras. Entre les lignes, le recyclage permet d’augmenter la production par rapport à la demande.

Considérez le recyclage comme un mode opératoire de production, c’est absolument faux. D’une part, la comparaison avec l’extraction minière est irréaliste. D’autre part, le recyclage intervient en aval comme un service après-vente. C’est aussi simple à comprendre.

Si vous avez l’intelligence d’enlever le recyclage de l’offre, vous constatez que la production minière est déficitaire par rapport à la demande physique. Le moment venu, la robustesse de ses fondamentaux intrinsèques prendront le dessus sur les forces techniques qui l’opposent. Les investisseurs verront la valeur réelle du métal gris.

Voici pourquoi vous devez investir dans l’argent métal pour trois raisons.

Raison n°1 : La transition énergétique comme pilier de la demande mais pas que

Dans le passé, on utilisait l’argent dans la photographie, mais les besoins pour cette industrie a structurellement décliné avec l’émergence et la démocratisation du numérique. La demande photographique est maintenant axée sur les arts cinématographiques et les rayons X dans le secteur médical.

L’argent métal suscite de nombreuses convoitises. Il est employé dans plusieurs applications industrielles. Il possède la meilleure conductivité électrique et thermique parmi tous les métaux existants sur la Terre. C’est pourquoi l’argent métal pourrait être le grand gagnant de l’une des mégatendances, la transition énergétique.

Le rôle important de l’argent dans l’industrie du solaire photovoltaïque

L’utilisation industrielle la plus importante de l’argent depuis la fin des années 2000 concerne les cellules photovoltaïques qui est la pièce centrale des panneaux solaires. L’intégration de l’argent dans les cellules photovoltaïques favorise la conduction électrique de la face avant et arrière des cellules en silicium.

Un récent rapport de la Banque Mondiale prévoit d’ici 2050 que la consommation d’argent dans les technologies énergétiques pourrait augmenter considérablement en atteignant un niveau équivalent à plus 50 % de la demande totale de l’argent. Plus de 95 % de cette hausse est liée à l’expansion de la production d’énergie solaire.

Le cabinet britannique d’étude spécialisé dans les matières premières CRU, estime que 100 millions d’onces d’argent, soit 11 % de la demande mondiale d’argent, sont utilisées pour l’industrie du solaire photovoltaïque. La réglementation sur la réduction des émissions de CO2, les politiques gouvernementales volontaristes et la diminution du coût par gigawatt d’électricité produite par le photovoltaïque entraîneront un volume important d’installation de panneaux solaires au cours de la prochaine décennie.

 

Production electricite ENR

D’ici 2025, CRU prévoit que la production d’électricité à partir des ressources fossiles (charbon, pétrole et gaz) verra leur part diminuer à hauteur de 57 % contre 62 % en 2019. Le nucléaire qui a fait tant jaser depuis la catastrophe de Fukushima, est en légère baisse. Par conséquent, la production d’électricité d’origine renouvelable devrait augmenter de 8 % en 2019 à 14 % en 2025. Parmi les énergies renouvelables, l’industrie du solaire photovoltaïque sera en première ligne d’une électricité propre.

L’autre bonne nouvelle est la diminution du coût de production d’électricité à partir de l’énergie photovoltaïque. Selon une étude de l’IRENA, il a baissé de 82 % entre 2010 et 2019. Cela s’explique en grande partie par la baisse des prix des capteurs solaires photovoltaïques. Entre les lignes, parlez-en à la Chine qui ne s’est pas gênée à lancer une guerre des prix pour terrasser la majorité des concurrents occidentaux.

 

Demande futur argent PV

La demande de l’argent pour le solaire photovoltaïque aurait atteint son pic en 2019. Elle déclinerait mais restera élevée au cours de la prochaine décennie au feu et à mesure que les niveaux de capacité de production augmente.

Résumer l’argent métal à la transition énergétique serait une grossière erreur. Le métal gris est aussi positionné sur d’autres mégatendances.

L’argent métal dans la 5G

La décennie 2020 sera marquée par le boom de la 5G. Nous ne pourrons pas nous en passer dans un monde interconnecté. Elle est mille fois plus rapide que la 4G. Elle élimine les connexions lentes. Elle permet de connecter des millions d’appareils en temps réel. Ce grand bond technologique en avant va favoriser l’émergence d’industries dites d’hypercroissance comme l’internet des objets, la réalité augmentée et virtuelle, la smart city, le cloud, la santé 2.0, ou encore le transport 2.0.

Que est le rôle de l’argent métal sur l’une des mégatendances majeures ? Le métal gris est intégré dans la chaîne de production de nombreux segments du marché électronique. Il est présent dans les semi-conducteurs, les MEMS, l’électronique grand public, l’électronique automobile, les LED, les OLED, etc.

Au regard des besoins croissantes de la 5G, l’argent métal tient un second relais de croissance et bénéficierait du boom des industries dites d’hypercroissance. À titre d’exemple, il pourrait être le grand gagnant de l’automobile 2.0.

L’argent métal, un métal émergent dans l’automobile 2.0

Si l’argent métal est primordial dans la fabrication d’un véhicule, c’est avant tout pour ses caractéristiques chimiques et physiques. D’une part, il est présent dans les contacts électriques dans le système électronique d’un véhicule (commutateurs, relais, pâtes conductrices, disjoncteurs, fusibles, batterie) et dans la carrosserie. D’autre part, il résiste à l’oxydation et s’adapte bien dans des environnements d’exploitation difficiles.

L’automobile est au cœur des enjeux climatiques, car il est la troisième industrie qui émet le plus d’émissions de CO2. La prise de conscience des décideurs politiques et de l’opinion publique a incité les constructeurs automobiles à s’engager financièrement dans la voiture électrique.

La voiture électrique n’avait pas la cote face à la voiture thermique pour des raisons d’autonomie. Les progrès technologiques dans les batteries permettent de surpasser cet obstacle majeur. Depuis 2011, l’autonomie moyenne d’une voiture électrique a augmenté de 140 %. Vous pouvez trouver une voiture électrique qui roule autant qu’une voiture thermique à 500 kilomètres. D’ici 2030 avec la batterie solide, les voitures électriques rouleront plus longtemps que les voitures thermiques.

Les économies d’échelle et les progrès technologiques permettront de réduire les coûts des voitures électriques. Depuis 2010, elles ont baissé de 110 %. En Chine, vous trouvez des modèles à moins de 20 000 €.

 

Raison n°2 : Le retour d’une inflation violente et de courte durée

Les années 1970 et le début des années 1980 ont été marquées par de nombreux événements économiques et géopolitiques. Il est inutile de vous en faire la liste, car le résultat final a abouti à une période d’inflation élevée. Les États-Unis ont connu 12 années de stagflation au cours de cette période, c’est-à-dire une inflation supérieure à la croissance du PIB.

Il valait mieux détenir des actifs réels comme les matières premières, les terres, les œuvres d’arts et l’immobilier. Les métaux précieux ont été les grands gagnants de la décennie 1970. Le véritable point déclencheur de leurs belles performances est le Nixon shock avec comme point d’orgue la fin de la convertibilité du dollar en or le 15 août 1971.

Bien que l’or a mieux performé l’argent métal dans les années 1970, ce dernier a dominé la relique barbare lorsque l’inflation était très élévée entre 1973-1975 et 1979-1980 d’après les graphiques ci-dessous.

 

investir argent metal 1973-1976

Cliquez sur l’image pour agrandir

 

Investir argent metal 1979-1980

Cliquez sur l’image pour agrandir

 

Il a fallu un Paul Volcker courageux pour éradiquer l’inflation et capoter l’envol des métaux précieux. Malheureusement avec Jerome Powell et le niveau élevé de dette des États-Unis et des agents économiques, il me semble improbable que ce scénario se reproduise de sitôt.

 

investir argent metal 2004-2006

Cliquez sur l’image pour agrandir

 

Lors du super cycle des matières dans les années 2000 caractérisé par le boom des pays émergents, l’argent métal a surpassé l’or entre mi-2003 et mi-2006. Dans le même temps, l’inflation moyenne aux États-Unis était autour de 3 %. Si vous prenez un peu de recul par rapport aux années 1970 et début 1980, la montée des cours des métaux précieux n’est pas étroitement liée à l’inflation, mais plutôt à la dévaluation du dollar et l’émergence de l’euro.

 

investir argent metal 2009-2011

Cliquez sur l’image pour agrandir

 

Le dernier melt up de l’argent métal a eu lieu dans les premiers mois de 2011 avec une pointe historique proche des 50 dollars. Il faisait suite à une superformance face à l’or après l’éclatement de la bulle des subprimes. L’inflation aux États-Unis en sortie de crise avait connu un pic de 3,2 % en 2011.

Comme je l’ai mentionné dans mon article à propos de la stagflation aux États-Unis (et peut-être en Europe), l’arrivée de l’inflation est certaine à court terme par effet mécanique lié au confinement du printemps 2020. Nous avons des signes en amont avec les problèmes de chaînes d’approvisionnement et de productivité. La concordance des deux va provoquer un choc de demande, donc une conjonction inflationniste par les coûts, et le jeu de l’offre et la demande.

L’argent métal est principalement concerné avec l’émergence de la transition énergétique et les nouvelles technologies. Le fait que les principaux pays producteurs ont mis un certain temps à s’adapter aux restrictions sanitaires du Covid-19, signifie que ce sont plusieurs trimestres de retard accumulés pour revenir à un niveau de production normal.

Cependant, la question se pose en aval, car c’est là où l’inflation est en jeu via la vitesse de circulation de la monnaie et la concrétisation finale de l’offre et la demande.

L’inflation, c’est avant tout psychologique. Cessez de croire à l’idée d’une reflation trade parce que c’est impossible pour des raison structurelles. Le pire effet collatéral de la sortie du crise du Covid-19 est que nous passions d’un extrême à un autre, c’est-à-dire d’une spirale déflationniste à une spirale inflationniste. Si tel est le cas, la confiance dans la valeur de la monnaie va s’éroder brutalement. Vous êtes certain que l’inflation va renaître de ses cendres que l’on veuille ou non. Et s’il y a une chose que les banques centrales ne peuvent pas maîtriser, c’est bien l’inflation.

L’inflation est très interconnectée. Si elle était basse au cours des années 2010, c’est que la Chine exportait de la déflation. Dans les années à venir, la Chine risque d’importer de l’inflation, car la transformation de son modèle économique vers la demande intérieure et une position industrielle de haut gamme, semble en bonne voie. D’où la hausse du yuan face au dollar au cours de l’année 2020.

Les investisseurs les plus avisés iront vers les actifs réels pour se protéger de l’inflation. L’argent métal sera en pôle position car il est l’actif la plus décoté des dernières décennies. D’ailleurs, son plus-historique en avril 2011 qui est un niveau record nominal, ne l’est pas en termes réels.

Va-t-on assister un remake de la stagflation des années 1970 ?

L’inflation risque de nous surprendre là où ne l’attend pas. Elle risque d’être violente au fur et à mesure de la sortie de crise sanitaire. Nous pourrons avoir une pénurie de pétrole et de métaux à cause du manque d’investissement et des problèmes d’approvisionnement. Le dollar va évidemment jouer un rôle clé. Tout dépendra de ce que souhaite la Chine.

La bonne nouvelle est que je ne crois pas à la stagflation des années 1970. Nous vivons dans un environnement où la mondialisation et l’innovation technologique sont des sources de richesse inestimables. Bien que je n’exclus pas une période d’inflation élevée pendant quelques années, ce sont aussi des forces déflationnistes qui empêcheront l’inflation de s’envoler.

Si vous n’avez pas les moyens d’investir dans l’or, l’argent métal représente une alternative bon marché. Et même par rapport à l’immobilier, les œuvres d’arts, les terres et les principales cryptomonnaies.

 

Raison n°3 : Une alternative bon marché à l’or

Le cours de l’argent métal a tendance à suivre celui de l’or avec plus de volatilité. La différence qui les sépare, est que le premier possède à la fois un rôle économique et monétaire tandis que le second est une monnaie et rien d’autre.

Si l’argent métal est si bon marché, c’est que les anticipations d’inflation ne sont pas élevées pour susciter une frénésie d’achat. À l’inverse, vous devez savoir que l’or n’a pas besoin d’inflation pour voir son cours monter, mais des taux réels bas ou négatifs.

Pour mesurer les forces en présence, le ratio Gold / Silver vous indique qui de l’or et l’argent superforme.

 

Gold Silver long terme

Cliquez sur l’image pour agrandir

 

L’interprétation de ce graphique est simple à comprendre.

Si le ratio Gold / Silver monte, c’est que l’or superforme l’argent. À l’inverse, c’est le métal gris qui gagne comme ce fut le cas en 2003-2007 et 2009-2011. Depuis le 18 mars 2020, le ratio Gold / Silver a baissé vertigineusement de 127 à 62. Pourtant, le cours de l’argent métal n’est pas à ses plus-hauts historiques au contraire de l’or.

 

Silver price inflation rate

Source Bullionstar

 

Imaginez que le ratio Gold / Silver revienne sur ses niveaux de 2011. Eh bien, on pourrait assister au melt up le plus gigantesque de l’histoire de l’argent métal. Il pourrait atteindre voir dépasser 140,85 $, son record historique ajusté de l’inflation en 1980.

Un dollar faible serait la cerise sur le gâteau du super cycle des matières premières et inciterait les investisseurs étrangers à se débarrasser des actifs libellés en dollars vers des actifs réels ou libellés dans d’autres devises comme l’euro, la livre sterling, le yen, le franc suisse ou le yuan. Supposez que la devise chinoise était intégré dans le Dollar Index, le dollar serait déjà nettement plus bas.

 

Comment investir dans l’argent métal

Les pistes d’investissement ne manquent pas. Vous devez peser le pour et le contre entre l’argent physique et l’argent papier.

Le premier a de nombreux avantages comme l’absence de contrepartie selon le mode de détention, une meilleure efficacité en matière de diversification de portefeuille et une meilleure liquidité en toute circonstance.

La seule ombre au tableau est le mode de stockage pour conserver les barres ou pièces en bon état et éviter une décote au moment de la revente. Bien que l’argent est le meilleur conducteur électrique et thermique de tous les métaux, il est sensible à l’humidité extérieure.

Quant à l’argent papier, vous êtes soumis à la loi des marchés financiers. Le risque de contrepartie est sensiblement élevé. À vous de voir quels sont les produits financiers le plus adapté à votre aversion au risque.

Les pièces d’argent : Lesquels choisir ?

Vous devez absolument privilégier des pièces d’argent ayant un cours légal. Leur pureté sont pratiquement 100 % en argent. Elles sont acceptées comme un moyen d’échange quelle que soit la devise bien que son utilisation se limite à un besoin de cash. Tout comme les pièces d’or, elles possèdent une prime plus importante que les lingots et les lingotins.

Entre les pièces commémoratives et d’investissement, je préfère les secondes parce qu’elles sont très demandées. Parmi elles, vous avez le Maple Leaf, le Silver Eagle, le Philharmonique qui jouissent d’une belle cote à l’international. En France, vous pouvez vous intéresser aux 5 francs Semeuse, 10 et 50 francs Hercule, mais leur état de conservation numismatique est en bas de la fourchette, donc gare à la décote par rapport à la valeur de marché.

Les ETFs : SLV, SIL, SILJ

Si vous désirez investir dans l’argent métal en Bourse sans prendre des risques inconsidérés, pourquoi pas vous intéresser aux ETFs. Parmi eux, il y en trois qui sortent du lot.

Le premier est l’iShare Silver Trust (SLV). C’est un ETF qui détient de l’argent physique sous forme de lingots et le plus grand montant d’encours sous gestion de sa catégorie. Il réplique le cours spot (au comptant) de l’argent en dollars coté à Londres. Vous achetez à la fois des titres et de l’argent à moindre coût.

Mais entre les lignes, la suspicion est de mise sur ce ETF en raison de la manipulation du cours de l’argent papier. La réalité est que les négociants et les dépositaires sont pour la plupart des banques too big to fail comme HSBC, JP Morgan, Goldman Sachs, etc. Elles cumulent aussi le rôle de participant à la fixation des prix des ETFs. Avec les casseroles que traîne le secteur bancaire, le conflit d’intérêt n’est en soi pas surprenant.

Le second est le Global X Silver Miners (SIL). C’est un ETF qui réplique l’indice sectoriel Solactive Global Silver Miners. Vous retrouvez les plus grandes capitalisations boursières du secteur argentifère : Wheaton Precious Metals, Polymetal International, Pan American Silver, Hecla Mining, First Majestic, etc.

Le troisième est le ETFMG Prime Junior Silver (SILJ). C’est un ETF qui réplique l’indice sectoriel ISE Junior Silver. Vous retrouvez les petites et moyennes capitalisations boursières du secteur argentifère qui sont majoritairement des entreprises spécialisées dans le développement et l’exploration.

Les actions argentifères

Vous achetez une dérivée partielle de l’argent. Vous possédez un part d’une entreprise. Vous souhaitez bénéficier d’un effet de levier multiplicateur. Lorsque le cours de l’argent augmente, les actions argentifères pulsent sensiblement à la hausse. Et inversement, ça risque d’être douloureux pour votre portefeuille. D’où l’importance du stock picking dans un secteur à fort bêta.

Pour bien sélectionner les actions argentifères, suivez les mêmes critères que ceux des actions aurifères. Extraire de l’argent coûte beaucoup en capital. C’est pourquoi j’analyse la situation financière de l’entreprise avant d’aller plus loin. Ensuite, veillez que ses mines d’argent se situent en grande majorité dans des pays géopolitiquement stables.

Pourquoi dans des pays géopolitiquement stables ? Parce qu’ils ne nationalisent pas leurs mines d’argent, d’or, de cuivre, etc. Ce sont surtout des alliés des États-Unis qui ne feront pas obstacle au dollar. Les pays producteurs à privilégier sont le Mexique, les États-Unis, l’Australie et éventuellement le Pérou.

Comme les actions argentifères sont encore plus volatiles que les actions aurifères, autant dire que la marge d’erreur est plus étroite. C’est pour cette raison, je privilégie des pure players.

 

3 actions argentifères que je possède (ou désire avoir) en portefeuille

Wheaton Precious Metals

Anciennement Silver Wheaton, Wheaton Precious Metals (NYSE : WPM) est une entreprise de streaming dont le modèle d’affaires consiste à acheter un pourcentage de la production l’or et l’argent métal à un prix en-dessous du marché pendant une durée définie selon les modalités de l’accord avec le producteur.

 

Modele streaming Wheaton Precious Metals

Source Wheaton Precious Metals Investors Relations

 

D’un côté, Wheaton Precious Metals permet de s’assurer une récurrence de revenus à chaque once de métaux précieux extrait des mines et une marge de sécurité entre le prix du marché et la décote négociée. De l’autre côté, les producteurs profitent de ces accords pour financer le développement de leurs mines et diversifier leurs moyens de financement.

 

Diversification Wheaton Precious Metals

Source Wheaton Precious Metals Investors Relations

 

Son modèle d’affaires permet de se prémunir d’un risque opérationnel lié au coût de production et bénéficier éventuellement d’un prolongement de la durée d’une mine.

En achetant Wheaton Precious Metals, c’est un peu acheter de l’argent métal sans en avoir ou une action argentifère sans argent métal.

Pan American Silver

Si vous cherchez un producteur d’argent rentable, Pan American Silver (NASDAQ : PAAS) est celui qui vous conviendra. L’entreprise canadienne possède une dizaine de mines d’argent sur tout le continent américain. En petite proportion, elle produit de l’or, du zinc, plomb et du cuivre.

 

Revenus metaux Pan American Silver

Source Pan American Silver Investors Relations

 

Le Mexique, le Pérou et le Canada qui sont des territoires propices à l’extraction, représentent 89 % de ses revenus. L’Argentine et la Bolivie où le risque de juridiction peut être ponctuellement élevé, comptent pour 11 %. Pan American Silver y est présent, car ils regroupent les meilleures mines du continent américain en termes de teneur en argent.

Si Pan American Silver est la crème de la crème des producteurs d’argent, c’est que l’entreprise canadienne n’a plus de dettes financières hors obligations. Depuis 2016, ses bénéfices et son free cash flow sont positifs. Cela témoigne d’une bonne exécution de sa politique stratégique tournée vers le cash flow et gestion financière.

 

Croissance cash flow Pan American Silver

Source Pan American Silver Investors Relations

 

Dans une industrie à forte intensité capitalistique, considérez que c’est une prouesse. La croissance de son cash flow lui donne une marge de manœuvre pour faire des acquisitions afin d’augmenter mécaniquement ses réserves d’argent. Les bonnes perspectives de voir le cours de l’argent monter à moyen-long terme pourrait inciter à récompenser la fidélité des actionnaires avec un dividende revu à la hausse.

First Majestic, la plus spéculative des trois

First Majestic est une entreprise canadienne qui possède des mines d’argent en production au Mexique : San Dimas, Santa Elana et La Encantada. La teneur moyenne en argent est de 186 grammes/tonnes. Dans la structure de son actionnariat, il y a quelques figures de poids comme le spécialiste des ETFs VanEck, Wheaton Precious Metals et Eric Sprott. Le fait que son PDG Keith Neumeyer détient 1,7 % de la société, démontre qu’il préfère s’enrichir via la hausse du cours de l’argent métal que de toucher un salaire mirobolant.

 

Actionnaires First Majestic

Source First Majestic Investors Relations

 

First Majestic a été longtemps pénalisé en Bourse par son acquisition dilutive de Primero Mining en 2018. D’un autre côté, l’entreprise canadienne a mis la main sur l’une des plus grandes mines de métaux précieux du Mexique, San Dimas. Elle contribue pour plus de 55 % de sa production d’argent équivalent (argent et autres métaux).

Après plusieurs années de pertes, First Majestic a renoué avec les bénéfices en 2020 mais le free cash flow reste négatif. Si le cours de l’argent poursuit son ascension séculaire au regard de ses fondamentaux intrinsèques, le momentum risque d’être explosif à la hausse en raison de sa décote historique par rapport à ses réserves d’argent métal. Cerise sur le gâteau, First Majestic a confirmé une politique de distribution de dividende à partir du premier trimestre 2021.

 

Ce que vous devez retenir de l’argent métal

Vous allez me dire à quoi ça sert d’investir sur un actif qui est manipulé de toute pièce. L’expérience nous montre que ce jeu-là se termine mal pour les manipulateurs. Comme toute matière première, les fondamentaux intrinsèques prendront le dessus à long terme. La seule exigence que vous devez absolument avoir est la patience.

L’argent métal est souvent dans l’ombre de l’or. Son double rôle économique et monétaire explique sa volatilité élevée par rapport au métal jaune.

Une inflation qu’on vous vend comme transitoire quoique le doute est permis, les plans de relance d’infrastructures vers la transition énergétique, les nouvelles technologies et les voitures électriques permettraient de sortir le métal gris de l’ornière pour de bon. 2020 n’était que le commencement. Dans mes convictions intimes, le scénario d’hyperinflation contrôlée n’est pas à exclure compte tenu des niveaux de dettes des États.

Entre l’argent physique et l’argent papier, tout dépend de votre situation financière et aversion au risque.

Si l’argent physique vous intéresse, conservez les pièces contre l’humidité extérieure. Vous pouvez faire le choix de les acheter en ligne et les stocker dans un coffre et un pays géopolitiquement stable (Suisse, Singapour).

Cela dit, il serait regrettable de votre part de laisser sur la touche l’argent papier sous prétexte que vous ayez peur des fluctuations quotidiennes des cours. Je vous comprends, mais en contrepartie vous bénéficiez d’un levier plus élevé que celui de l’argent physique. Si ça tourne en votre faveur, c’est des gros gains rapides en l’espace de quelques trimestres ou années.

Si je devais décider entre les ETFs et les actions argentifères, je préfère la seconde option pour investir dans l’argent métal pour la raison évoquée au paragraphe précédent. La sélectivité sera de mise, mais dans un premier temps toutes les actions du secteur monteront en flèche. À terme, vous devez opter pour celles qui possèdent un solide bilan financier et des mines d’argent implantées majoritairement dans pays géopolitiquement stable où le coût de production est faible.

Voilà tous les éléments essentiels que vous disposez pour investir dans l’argent. Si vous voulez me faire part d’informations complémentaires ou avez des questions sur l’actif la plus décoté dans le monde, passez à la table des commentaires.

 

 

NB : Si vous résidez fiscalement en France, la fiscalité des pièces d’argent ayant cours légal est la même que les pièces d’or. Par ailleurs, en raison de la réglementation MIFID, les résidents européens ne peuvent plus acheter directement des ETFs cotés aux États-Unis. Si votre broker vous l’autorise, la solution serait de vous exposer sur les options via un achat de call, une vente de put, un bull put spread ou un bull call spread.