4 logiciels d’analyse technique à exploiter pour vos investissements

top logiciels analyse technique

Depuis la fin de la corbeille au profit de la cotation électronique à la fin des années 1980,  l’analyse technique a pris son envol et une place prépondérante dans la sphère financière même la plupart des sociétés de gestion n’échappent pas à la tendance. De plus, elle est très accessible grâce à internet pour les particuliers. En effet, il existe aujourd’hui une multitude de logiciels d’analyse technique que ce soient payants ou en libre service avec leurs avantages et leurs inconvénients. En voici 4 dont j’utilise plus ou moins pour le marché actions.

 

Netdania : Un logiciel d’analyse technique gratuit qui mérite d’être connu !

Créée en 1999, Netdania est une entreprise danoise spécialisée dans les applications en ligne destinées pour la Bourse qui sont disponibles sur le PC, les tablettes et les smartphones. Pour y avoir accès gratuitement, il suffit de remplir un formulaire classique avec votre adresse mail et un mot de passe.

Le logiciel d’analyse technique de l’entreprise s’appelle Netstation. À première vue, il est très complet en termes de choix d’indicateurs techniques et de représentations graphiques avec la possibilité d’obtenir une évolution des cours des actions sur divers horizons de temps de la seconde au mois. Vous pouvez personnaliser votre analyse technique en dessinant vos figures chartistes ou des lignes de tendance avec des options paramétrables comme placer vos alertes à l’approche zones de résistance ou de support. Vous pouvez créer également des watchlist.

À titre personnel, je l’utilise la version mobile via l’iPhone parce que c’est plus facilement accessible et il y a moins de temps de latence au niveau du chargement de données.

 

Waldata : Un dinosaure français de l’analyse technique

Solidement installé dans ce domaine depuis 1986, Waldata s’est dotée de gammes de produits adaptés à l’ensemble des catégories d’investisseurs avec en première ligne, le WalMaster XE qui est le barycentre de son business. En plus, des sessions de formation et des modules spécifiques sont proposées pour assister au mieux leurs clients et répondre à leurs besoins. Pour en bénéficier pleinement, il faudra passer à la caisse. Par ailleurs, l’accessibilité aux cotations nécessite un abonnement. Au niveau de la prise en main, la notice d’utilisation est une aide non négligeable.

Ayant la version de base du WalMaster XE avec un abonnement pour la cotation des flux en fin de journée, j’avoue avec franchise qu’il est moins complet parmi les quatre. Tout d’abord, la cotation des actions est limitée en données journalières, hebdomadaires et mensuelles. Pour un investisseur de long terme, ce n’est pas un réel obstacle. Deuxièmement, le logiciel met à disposition uniquement les actions d’Euronext (Paris, Bruxelles, Amsterdam). Si vous souhaitez avoir accès aux marchés américains, un supplément financier vous sera demandé.

Enfin, dans le cas où vous ne voulez pas gaspiller votre argent pour avoir des indicateurs techniques qui ne sont pas présentes sur le WalMaster XE comme l’Ichimoku Kinko Hyo, vous pouvez piocher gratuitement dans sa bibliothèque de données, AtxStore.

 

ProRealTime

C’est le BEST IN THE WORLD de l’analyse technique selon de nombreux professionnels des marchés financiers. Il n’est pas étonnant que des brokers en ligne du monde entier s’associent avec cette plateforme. Son interface graphique vous offre de multiples options. Vous pouvez le télécharger gratuitement. Vous pouvez personnaliser votre propre indicateur technique.

Contrairement à Waldata (Comparons ce qui est compable), vous avez accès gratuitement aux flux de cotation de fin journée aux principales bourses mondiales en particulier Wall Street (Dow Jones, S&P 500, Nasdaq Composite).

Comme je ne suis pas un utilisateur assidu de ProRealTime, autant laisser la place à des personnes qui le connaissent bien :

Vous bénéficiez également d’un service clients réactif en cas de problèmes. Chaque utilisateur de ProRealTime a un conseiller attitré.

 

TradingView

TradingView a la particularité d’être un logiciel d’analyse technique 100 % navigateur fixe ou mobile. Si vous fouinez, il est disponible sur la plupart des sites financiers comme ZoneBourse, Investing.com, Seeking Alpha avec des options plus ou moins différentes. Celle qui sort plus du lot, c’est la gratuité des flux de cotation en temps réel. Le seul reproche (mais c’est valable pour les autres) est que TradingView met un certain temps pour réactualiser la cotation d’une action suite à un split.

Si vous allez sur le site mère, vous trouverez sur l’interface graphique des options qui se démarquent de la concurrence dont la plupart sont payantes avec une essai gratuit de 30 jours. En termes de choix de marchés, vous êtes servi avec la possibilité d’analyser les actions, les indices, le Forex, les obligations, les contrats à terme, les ETF, les matières premières, les cryptomonnaies.

D’ailleurs pour l’analyse technique que j’utilise avec modération, vous avez remarqué dans mes articles ou vidéos que j’ai une préférence pour TradingView sur Investing.com. Pourquoi ? Pour des questions d’ergonomie sur mon Macbook Air. En téléchargeant ProRealTime, Netdania ou Waldata, mon Macbook Air se chauffe rapidement et le bruit du ventilateur tourne à plein régime. Cerise sur le gâteau, il est rapidement accessible 24h/24 et 7 jours sur 7.

 

Avant de choisir, cherchez les bonnes réponses

Avant tout, le choix d’un logiciel d’analyse technique doit être guidé par rapport à vos propres besoins et vos objectifs. Si c’est pour faire du Warren Buffett à 100 %, oubliez cet article.

Au-delà des fonctionnalités graphiques et des indicateurs techniques, vous devez prêter attention à la qualité des flux de cotation lors des opérations financières comme le split, les OPA, les augmentations de capital, puis son historique de cotation. Sans oublier la qualité du service clients.