Faites attention aux pièges de l’analyse technique

Lorsque vous lisez des livres et des blogs consacrés à l’analyse technique, vous êtes nombreux à recopier leurs méthodes. À première vue, cela vous parait simple. Mais en réalité, vous restez scotché sans rien faire. Pourquoi ? Parce que vous n’êtes pas préparés mentalement à affronter la dure loi des marchés financiers.

Comme je suis généreux dans l’effort, voici quelques pièges sur l’analyse technique à déjouer :

  • Un indicateur technique en surachat comme le RSI ou Stochastique n’est pas synonyme de vente à tout prix.
  • Un indicateur technique en survente comme le RSI ou Stochastique n’est pas synonyme d’achat à tout prix.
  • Les divergences haussières ou baissières servent à vous faire balader si elles ne cassent pas la zone de neutralité.
  • Les chandeliers japonais sont pratiques pour évaluer la psychologie des acteurs de marché. Parfois, elles peuvent être déroutants à court terme.
  • Le moyenne mobile ne joue pas à tous les coups, le rôle de ligne de tendance ou de support/résistance.
  • La dynamique des volumes n’est pas forcément un signal précurseur d’un changement de tendance.